Voyage en AbsconTerre

Quand il n’y a plus de mots pour décrire l’indicible, il faut inventer alors une grammaire impossible ; afin de décrire des sensations et des moments qui n’existent qu’un instant, éphémère et terrible, restant gravé dans la chair. Un ensemble de mots fous, qui puissent détailler le calme vacarme, le flot des vagues qui fait trembler ton être dans ces moments d’IntensExtase. Ceux qui font vaciller la raison, les certitudes, et fondre le langage. Faisant émerger cet AbsurDictionnaire que les saints réprouvent.

La chaleur du FeuJoie consumant ton être, dévorant les chaînes alors retenues par ton ingénue SociAbsurdité. Le Touchextase para-SensoRéel des ParolAbsurdes libérant les sens de l’ÊtreToi : un orchestre qui fait bouillir ton sang, fondre ton cerveau. L’épiphanie qui rend l’ÊtreToi conscient de lui-même, faisant tomber le masque des habitudes et alloue le regard sur le MondeVrai. Celui-ci révélé, permettant l’impossible fantasme de pouvoir trouver les mots que l’on a toujours enfermé dans son CoeurPrison, et finalement les faire s’envoler, LibéRiant de tout son CorpsEntier.

Ces instants impossibles, on les vit sans s’en rendre compte, parce-qu’on a peur de les laisser s’échapper. Que l’on chérit, avec le recul, et de plus en plus. Ces moments innocents où l’on rit et l’on chante. Ces fragments de vie n’ont pas de prix.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s